La pédagogie perceptive

La pédagogie perceptive qui associe approche manuelle (fasciathérapie), approche gestuelle (gymnastique sensorielle) et entretiens verbaux, aide la personne à développer une meilleure connaissance de son corps et d'elle-même et à mieux percevoir les relations entre son corps et son psychisme. Cette forme de thérapie qui prend le corps comme base à la relation d'aide prend en compte le soulagement des douleurs psychogènes, des somatisations, du mal-être, du stress, des maladies chroniques. Elle est aussi bénéfique pour toute personne désirant apprendre de sa relation à son corps et mieux composer avec sa vie.

 

  • D'ou vient la pédagogie perceptive ? Le fondateur

 

La pédagogie perceptive, constitue un aboutissement du vaste champ de pratiques et de modèles théoriques développé par le Professeur Bois depuis le début des années 1980. Kinésithérapeute et ostéopathe de formation, son parcours l'amène à la  psychopédagogie où il devient docteur en sciences de l'éducation. Aujourd'hui professeur agrégé en sciences humaines et sociales, il dirige depuis 2001 le Centre d’Étude et de Recherche Appliquée en Psychopédagogie Perceptive (CERAP) à l'université Fernando Pesoa au Portugal.

C’est dans la décennie 1990-2000 qu’il élabore la pédagogie perceptive, méthode de déploiement des potentialités et d’accompagnement au changement, reposant sur l’éducabilité des facultés de perception de la personne. Ses travaux s'inscrivent dans la continuité d’autres chercheurs et au carrefour de la psychologie humaniste (Rogers, Maslow, Gendlin), de la physiologie de la perception (Paillard, Roll), de la phénoménologie du toucher et du contact (Maine de Biran, Husserl, Merleau-Ponty, Jonas) et d’une certaine philosophie de la conscience (James, Bergson, Depraz).

 

travail des vertèbres

La fasciathérapie